Articles Ayurveda et Yoga

Yoga outil de transformation ou transformation de l’outil ?

Il y a quelques semaines, quelqu’un me demandait comment je pouvais être prof de yoga en étant si peu musclée…C’est vrai que je ne suis pas très musclée mais faut-il l’être pour pratiquer le yoga ?

Mon premier professeur de yoga enseignait l’Ashtanga et le Vinyasa. Elle était diabétique et son poids se lisait en 3 chiffres mais ça ne m’a jamais effleuré l’esprit qu’elle n’était pas à sa place dans son enseignement. C’était un rayon de soleil dans ma vie lorsque j’étais de celles (et ceux) qui bossent plus de 15 heures par jour sans se poser de questions. Par sa bienveillance, sa générosité et son immense connaissance du Yoga et du Vedanta elle m’a évité de sombrer dans une grande dépression. Elle m’a cueilli en pleine déprime et m’a redonné un grand goût à la vie et aller vers ma véritable nature. Alors certes, elle ne pouvait pas montrer certains des Asanas qu’elle enseignait mais elle savait les détailler et les expliquer mieux que quiconque. Elle les méditait, les rêvait, les vivait. Tout simplement, elle les incarnait.

Mais où en sommes-nous aujourd’hui ? Le mot yoga signifie UNION. Union du corps et de l’esprit. Ils sont là, réunis, ici et maintenant dans ce seul instant où la vie existe. Le yoga nous permet de vivre de manière juste en éduquant notre corps et notre mental. Le yoga n’exige pas que nous nous coupions de la Vie. Il ne nous invite pas à fuir. Bien au contraire, il nous invite à repenser notre attitude envers notre environnement afin de mieux nous y adapter.

Malheureusement sur les réseaux sociaux, on nous fait croire à un autre style d’UNION. Celui d’un joli petit corps tout bronzé avec un magnifique décor de carte postale…Alors on se compare, on s’identifie, on se photographie…et au final on consomme du yoga à toutes les sauces : en surf, avec de la bière, pendus à des rubans, des cordes ou des anneaux…Alors certes on passe un agréable moment. Au mieux on se détend. Mais on ne se questionne pas, on ne se remet pas en question…et on reste en souffrance sans même sans savoir pourquoi.

Si l’objectif du yoga occidental est la quête de bien-être par la détente du corps et de la tête, l’objectif du yoga traditionnel indien est la quête de l’Unité : Unité avec son Soi, mais aussi unité avec l’Absolu, avec l’Univers, avec le Tout. Il ne s’agit plus d’être bien avec soi-même, mais d’Etre, de se réaliser.

La pratique du yoga propose bien des moyens d’accès à cette quête : apaiser le mental, méditer, réciter des mantras, écrire des mantras, pratiquer des marches méditatives, éveiller la force vitale…mais pour tout cela : inutile de poser sur une plage en maillot de bain…

Alors les Ami(e)s cessons de transformer le Yoga, laissons le plutôt NOUS transformer.

Nous consommons déjà tant de choses…évitons de consommer du yoga.

Namaste,

Agnès

Une réflexion au sujet de « Yoga outil de transformation ou transformation de l’outil ? »

  1. Etant en train de chercher des mots pour décrire mon désespoir de ce que devient le yoga, je trouve ici les tiens.
    Quel plaisir de les lire comme une résonance : je ne suis donc pas seule à deviner et souffrir de cet opportunisme commercial qui dénature avec irrespect cet art louable. Professeur depuis 12 ans, j’essaye de ne pas me laisser emporter par le flot des flatteries que beaucoup d’autres s’inventent pour faire salles comble. Un tapis …un coussin …rien d’autre pour une pratique essentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *