ArticlesArticles Ayurveda et YogaBlog

En Ayurveda, Pitta représente le feu. En été, nous sommes dans sa saison.

 

 

  

Bien que les images des désastreux incendies des semaines passées nous empêchent de considérer le feu comme un élément bénéfique, dans notre corps il est plus qu’essentiel. Sans lui aucune forme de vie n’est possible.

 

Pitta est responsable de toutes les transformations chimiques et métaboliques. Pitta nous permet également de voir et de percevoir, de comprendre les choses telles qu’elles sont. A un niveau plus subtil, Pitta permet la digestion mentale en plus de la digestion physique.

Pitta donne de l’éclat à nos cheveux sa couleur à notre peau, à notre sang. Pitta est relié également à la faim, à la soif, à la chaleur et à la perception visuelle.


Les personnes Pitta par nature ont une forme physique hors norme. En équilibre les Etres Pitta sont incroyablement intelligents et agréables. Ils sont  dotés d’une mémoire affutée d’un esprit rapide, logique et rationnel. Ils sont amicaux et courageux.

 

En déséquilibre ils peuvent en revanche devenir violents, dominants, impulsifs, manipulateurs, et colériques. Ils peuvent alors laisser éclater leur colère au grand jour ou au contraire la contenir et essayer de la maitriser à  l’intérieur d’eux-mêmes. Parfois elle se retourne contre eux-mêmes sous la forme d’un discours intérieur agressif.

 

Ces soudains excès de violence peuvent provoquer à terme un incendie à l’intérieur du corps. Cet incendie manifeste sa présence par des symptômes de premier degré tels que l’eczéma, le psoriasis, les brûlures d’estomac…mais si ces symptômes ne sont pas soignés à temps, ils peuvent évoluer en maladies chroniques telles que les sciatiques, ulcères, hernies, pancréatites…

 

Naturellement en cette saison qui cette année est particulièrement chaude, Pitta est à son apogée. Essayons alors de ne pas ajouter du feu sur le feu en consommant de l’alcool et de la viande à répétition.

Le rosé-barbecue associé à une courte nuit souvent le cliché d’un été festif en Provence ne devrait rester qu’exceptionnel. 

Au contraire, consommons des produits rafraichissants qui éteignent le feu : chérissons les noix de coco et leur jus frais, les fruits colorés de cette saison magnifique, consommons des aromates,  profitons de la belle lumière sans pour autant rester des heures au soleil…

 

L’Ayurveda est là pour nous apprendre à revenir à une vie plus simple, plus authentique, en adéquation avec les cycles de Mère Nature… Ce n’est pas une médecine de restrictions mais au contraire une médecine de l’Amour. Respecter son corps c’est le remplir d’Amour et de Bienveillance.

 

Namaste,

Agnès

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *